top of page

Stéréotypes de genre et choix d'orientation


Les stéréotypes de genre continuent d'exercer une influence significative sur les choix éducatifs et professionnels des jeunes, contribuant ainsi aux disparités persistantes entre hommes et femmes sur le marché du travail. L'enquête « Conditions de Vie et aspirations » du CRÉDOC en 2020 met en lumière les représentations stéréotypées qui façonnent ces choix et leurs répercussions sur les domaines de l'éducation et de l'emploi.



© Inspiring Girls France

Stéréotypes et choix d'orientation


Les résultats de l'enquête révèlent que les stéréotypes jouent un rôle majeur dans les choix d'orientation. Les filles sont moins enclines à s'orienter vers les filières scientifiques et techniques dans l'enseignement supérieur, en grande partie en raison du manque de visibilité des femmes déjà présentes dans ces domaines (38 % des personnes âgées de 15 ans ou plus considèrent cela comme un frein majeur). De plus, l'influence des enseignants, des conseillers d'orientation et des parents exerce une pression sur les choix éducatifs des filles.


Influence des stéréotypes sur les garçons


De même, les stéréotypes affectent également les choix d'orientation des garçons. Par exemple, l'idée que les garçons ne seraient pas à l'aise dans un environnement principalement féminin et le manque de modèles masculins dans les filières paramédicales et sociales sont des facteurs qui freinent leur orientation dans ces domaines.

 

Impact sur la confiance en soi


Les femmes sont également plus susceptibles de ressentir un manque de confiance en soi dans les domaines scientifiques et techniques, ce qui influe sur leur décision de s'engager dans ces filières. Cette inquiétude ne s'applique pas de la même manière aux garçons.





Conseils pour la recherche d'emploi


L'enquête révèle également que les conseils donnés aux jeunes pour leur recherche d'emploi diffèrent en fonction du genre. Les jeunes femmes sont plus encouragées à prendre en compte la conciliation entre vie familiale et professionnelle ainsi que les critères de rémunération et de carrière. En revanche, les jeunes hommes sont davantage incités à considérer l'intérêt du travail et la conciliation entre temps personnels et professionnels.


Évolution des attitudes au fil du temps


L'évolution des attitudes envers le travail des femmes est un signe encourageant. Alors qu'en 1979, une majorité considérait que le travail des femmes n'était pas nécessaire, en 2020, huit personnes sur dix estiment que les femmes devraient avoir la possibilité de travailler si elles le souhaitent. Cependant, des différences subsistent en fonction du niveau d'éducation, de l'âge et de la situation familiale.

 

En conclusion, les stéréotypes de genre continuent d'influencer profondément les choix éducatifs et professionnels, créant des disparités significatives entre hommes et femmes dans différents domaines. Les attitudes évoluent lentement, mais il reste encore du travail à faire pour éliminer ces stéréotypes et promouvoir une véritable égalité des opportunités dans l'éducation et sur le marché du travail. L'éducation, la sensibilisation et l'action collective sont essentielles pour créer un avenir plus égalitaire et diversifié.



תגובות


bottom of page